I. PRÉSENTATION DU SYSTÈME:

Sur le schéma suivant , coloriez en vert le circuit basse tension ( 12 V ) et en rouge le circuit haute tension ( 2 kV à 20 kV ) .

II. ANALYSE DU SYSTÈME:

III. CONSTITUTION DU SYSTÈME:

  1. La bobine d’allumage:

 1-1. Principe de fonctionnement:

Le principe de fonctionnement repose sur des lois de l’électromagnétisme.

1-2. Création d’un champ magnétique:

Lorsqu’un bobinage enroulé autour d’un noyau en fer doux est parcouru par un courant d’intensité I , il se crée un champ magnétique comme pour un aimant.

Le champ magnétique ainsi obtenu est appelé FLUX MAGNÉTIQUE et il est directement proportionnel à l’INTENSITÉ I passant dans ce bobinage .
La variation de l’intensité dans le bobinage primaire est obtenue par l’ouverture intermittente du rupteur qui est commandé par la came de l’allumeur.

1-3. Création d’un courant induit:

Si l’on enroule autour du même noyau un second bobinage isolé du premier , on constate qu’à chaque fois qu’il y a une variation du flux magnétique , il y a création d’un courant électrique induit dans le bobinage secondaire .

1-4. Création de la haute tension:

La tension du courant secondaire sera d’autant plus grande si :
– La variation du flux magnétique sera importante et rapide.
– Le rapport entre les nombres de spires des bobinage ( N1 / N2 ) sera grand.

V. LES DIFFÉRENTES AVANCES A L’ALLUMAGE:
1. L’avance centrifuge:

2. L’avance à dépression:
L’avance à dépression a pour but de palier à la variation du remplissage du cylindre en fonction de la position du papillon des gaz .

LES INCONVÉNIENTS DE L’ALLUMAGE CLASSIQUE:
– Détérioration des contacts au moment où l’arc électrique se produit .
– Obligations de contrôler l’écartement des rupteurs
– Usures des pièces en mouvement .

VI. LES AUTRES SYSTÈMES D’ALLUMAGE:
1. Allumage transistorisé à rupteurs:

2. L’allumage à impulsion électromagnétique:

Avantages de ce montage : Plus de rupteurs , donc plus de contrôle de l’écartement.

3. L’allumage à impulsion par effet Hall:

4. L’allumage électronique intégral ( AEI ):